37e CAFÉ CL et nous ! Presse-justice : l’impossible divorce

Café CL
Café CL

Le prochain rendez-vous CAFÉ CL et nous ! aura lieu le samedi 1er octobre à 11h à l’Incontournable au Gond-Pontouvre et aura pour thème “Presse-justice : l’impossible divorce”. En invités pour échanger sur ce thème, deux magistrats ayant exercé à Angoulême, Catherine et Jean-Louis Cleva. L’entrée reste libre.

Presse-justice : l’impossible divorce

La justice telle qu’elle est rendue par l’institution judiciaire semble en décalage permanent
avec le sentiment de justice tel qu’il irrigue la presse et l’opinion publique. Que reste-t-il
du secret de l’instruction et de la présomption d’innocence quand les auditions se
retrouvent intégralement dans les colonnes des journaux ? Ou que les investigations
journalistiques offrent à la condamnation de l’opinion sans autre forme de procès des
personnalités que la justice est dans l’impossibilité de poursuivre en raison des délais de la
prescription ? On a vu, au cours d’un précédent café, à quel point la pression du
mouvement #MeToo avait bousculé les règles de la déontologie qui a longtemps régi les
rapports entre presse et justice.

Le temps des médias n’est pas le même que celui des juges. La vérité journalistique n’est
pas toujours superposable avec la décision de justice. Et pourtant les deux mondes sont
inséparables parce qu’ils sont, ensemble, porteurs des valeurs les plus fondamentales de
nos démocraties.

Pour aborder ces thèmes, les journalistes de Charente libre seront confrontés à
l’expérience de deux magistrats ayant exercé à Angoulême : Catherine et Jean-Louis
Cleva, lui au tribunal correctionnel et elle au civil.

Avec la participation d’Ismaël Karroum rédacteur en chef adjoint de Charente Libre