Sécheresse 2022 : nouvelles mesures de restriction d’eau en Charente

La Préfecture met en place de nouvelles mesures de restriction de l’usage de l’eau en Charente applicables dès ce vendredi 5 août 2022.


Sont désormais interdits
 :

  • le lavage des véhicules, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique et pour les organismes liés à la sécurité et la salubrité publique. Cette interdiction s’applique aux lavages au sein des installations professionnelles dès lors qu’elles ne fonctionnent pas totalement en circuit fermé (sans prélèvement d’eau sur le réseau public) ;
  • le lavage des bâtiments, des voiries et trottoirs, façades et terrasses, hors objectif sanitaire et de sécurité et hors chantiers en cours ;
  • l’alimentation des fontaines et des jets d’eau en l’absence d’un dispositif de recyclage de l’eau ;
  • le remplissage des piscines des particuliers existantes à l’exception des chantiers en cours ;
  • le renouvellement, remplissage et vidange des piscines ouvertes au public, sauf impératif sanitaire après avis de l’agence régionale de santé ;
  • l’arrosage :
    • des espaces verts publics et privés (pelouses, massifs fleuris, etc.),
    • des terrains de sport, hippodromes, carrières hippiques, etc. hors des terrains de sport homologués,
    • des terrains de golf, hors green pour lesquels l’interdiction est limitée de 8 heures à 20 heures,
    • des jardins potagers entre 8 heures et 20 heures.

Ces mesures concernent les prélèvements réalisés à partir de forages, puits, réseau d’adduction en eau potable ou directement dans les eaux superficielles.

En revanche, les mesures de restriction ne concernent pas :

  • les prélèvements pour :
    • l’alimentation des réseaux d’eau potable,
    • l’abreuvement des animaux,
    • la protection civile et militaire, en particulier pour la défense incendie,
    • les installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) ;
  • les prélèvements indispensables aux exigences de la santé, de la salubrité publique et de la sécurité civile ;
  • les prélèvements réalisés à partir d’eau recyclée ou d’eau de pluie récupérée des toitures.

La Préfecture précise qu’ « à ce jour, l’alimentation en eau potable n’inspire pas d’inquiétude majeure à l’exception de certains points de prélèvements. Toutefois, la vigilance de tout un chacun est nécessaire pour maîtriser la consommation de la ressource en eau et limiter les risques de rupture d’approvisionnement en eau potable. »

2 Commentaires

    • Liste des interdictions : « l’arrosage des jardins potagers entre 8 heures et 20 heures. » Pour votre question spécifique, vous pouvez appeler votre mairie ou la préfecture.

Les commentaires sont fermés.