Mathias Bocquillon : de l’ombre de Johnny Depp à la lumière d’Angoulême

Mathias Bocquillon sur un banc à Angoulême © Christophe Magick! Ribot
Mathias Bocquillon sur un banc à Angoulême © Christophe Magick! Ribot

Quel peut être le point commun entre la ville d’Angoulême et Johnny Depp ? Mathias Bocquillon. Rencontre avec celui qui fut pendant 20 ans dans l’ombre de l’un des acteurs les plus célèbres et les plus doués de sa génération.

C’est pendant le dernier festival du Film Francophone d’Angoulême que l’on fait la connaissance de Mathias Bocquillon. Il arrive du sud de la France et vient de s’installer avec sa famille à deux pas d’Angoulême, séduit par la qualité de vie et le climat que la capitale charentaise promet.

Évidemment quelques questions viennent en tête lorsque l’on croise celui qui a partagé l’intimité du couple Paradis / Depp. Et la première, comment devient-on assistant personnel d’une personnalité comme Johnny Depp ?

De cadre dans la finance à chauffeur

Cadre dans la finance à Paris pendant plusieurs années, il quitte du jour au lendemain ce milieu dans lequel il ne se sent pas à sa place. Sans perspectives professionnelles, c’est opportunément que son frère, qui travaille à l’époque aux Sources, le piano-bar des parents de Vanessa Paradis, entend que la société chargée d’organiser un évènement cherche un chauffeur pour la famille de Johnny Depp qui vient en France pour la naissance de Lily-Rose la fille du couple.

Mon frère m’a dit « Si tu cherches du boulot en attendant de trouver ce que tu veux faire dans la vie, là il y a peut-être un taf pendant un mois. ». C’était juste une mission d’un mois. Simplement chauffeur sur Paris pour cette famille.

Magie du hasard ? Nous sommes en mai 1999 et par un concours de circonstances, l’assistante personnelle de Johnny Depp prend congé.

On m’a alors proposé de devenir son assistant. Johnny allait tourner un film à Paris, “The Man Who Cried” (Les Larmes d’un homme) de Sally Potter. On a essayé et ça a matché tout de suite entre nous.
Humainement, nous sommes tout de suite entrés en connexion. Professionnellement je découvrais le milieu du cinéma. Être à l’écoute et poser des questions sont les clés de l’apprentissage..

Mais concrètement en quoi consiste le travail d’un assistant d’acteur sur un plateau de cinéma ?

Je me suis posé la même question au départ. Qu’est-ce que je dois faire ? Qu’est-ce que c’est mon boulot ? Je suis allé voir Johnny. « Observe et anticipe. Voilà, c’est ça ton métier. » Voilà ce qu’il m’a répondu.
C’est aussi comprendre le fonctionnement d’un film, les différents métiers au cinéma, les multiples facettes du métier d’acteur. Assister un acteur, c’est prévoir et recevoir. Il faut savoir à l’avance les scènes qu’il va tourner pour préparer ce dont il aura besoin, accueillir les moments d’attente et de stress, connaître ses goûts pour qu’il soit dans les meilleures conditions pour le tournage.

Ce film ouvre vingt ans d’aventure partagée avec Johnny Depp, des tournages jusque dans le quotidien de la star. Quand la journée de travail sur un film s’arrête pour beaucoup, elle continue pour Mathias. Aussi bien dans les à-côtés professionnels que dans la sphère de la vie privée de Johnny Depp.

C’était non-stop. Sans début et sans fin, ou presque, pendant ces 20 ans. C’était une autre façon de travailler et de vivre. Parce qu’il n’y avait pas d’horaires, il n’y avait pas de fin.

Dans ces conditions comment concilier vie professionnelle et vie personnelle ?

Lorsque j’ai commencé j’étais célibataire ce qui facilite grandement les choses. On n’a pas de famille, pas de contraintes, pas d’obligations. Cette façon de travailler et de vivre, je ne le cache pas, était fort agréable et m’apportait beaucoup de satisfaction.
Pendant certaines périodes, je travaillais 24h/24. Même sans demande officielle. Ce travail “hors normes” exige une telle implication qu’il devient notre vie. Point central de la personnalité que l’on accompagne, on doit être toujours joignable quels que soient les aléas ou les besoins. On est en quelque sorte “l’appel d’urgence”.

Mathias Bocquillon et Johnny Depp
Mathias Bocquillon et Johnny Depp

Une jonquille contre le cancer

Cette photo représente un moment humainement fort pour moi. Non pas que j’étais au côté de Jack Sparrow, même si cela reste forcément très sympathique, mais j’avais organisé avec l’Institut Curie à Paris une visite surprise de Johnny en Jack Sparow aux enfants malades du cancer. Cela s’est passé en décembre 2018 juste avant Noël.

J’invite ceux qui le souhaitent à s’informer sur « une jonquille contre le cancer » action pour laquelle l’acteur est toujours très engagé. https://unejonquillecontrelecancer.fr “

D’assistant d’acteur à régisseur, directeur artistique ou encore décorateur

Très rapidement Mathias endosse aussi la casquette de régisseur de la propriété que le couple vient d’acheter dans le Var. Un “petit village provençal” sur 15 hectares au Plan-de-la-Tour. L’acteur lui demande de s’y rendre pour réparer la propriété afin d’accueillir toute la famille pour les fêtes de Noël.

J’y suis allé pour la première fois au mois d’octobre 99. Johnny m’avait demandé d’effectuer quelques réparations en vue d’y accueillir toute la famille pour les fêtes de Noël.
Je me suis retrouvé à gérer une propriété. Il n’y avait pas de temps mort. Lorsque je n’étais pas avec Johnny j’étais tout de suite à la propriété à gérer tout ce qu’il y avait autour.
Au fil du temps j’ai été l’architecte, le décorateur, le conducteur de travaux. Tout ce qui a été fait dans cette propriété, je l’ai dessiné, conduit, orchestré.

Certains imaginent peut-être un lieu de fêtes en grande pompe. Cette propriété est plutôt un havre où famille et amis aiment se retrouver, se poser, couper un peu d’Hollywood. Les rendez-vous se tiennent plutôt à Paris, Londres ou Los Angeles. En 20 ans il n’y a jamais eu de grosse fête ici nous dit Mathias.

Ce n’est pas pour ça qu’il ne s’y passe rien ! Ici est né un personnage célèbre, à la démarche et au phrasé légendaires.

Comment Jack Sparrow est né dans dans un sauna en France

Johnny Depp s’est « cramé le cerveau dans un sauna » pour incarner le plus célèbre pirate du cinéma, comme il s’en est déjà confié à la presse. Pour nous, Mathias revient sur cette anecdote de la naissance du personnage.

Dans sa propriété du sud, Johnny Depp s’est beaucoup documenté sur la piraterie. Avant d’incarner lui-même le célèbre pirate des Caraïbes, il voulait expérimenter à sa manière la vie de flibustier, des journées entières sous une chaleur intenable. Alors il décida de se rendre dans le sauna, plusieurs heures tous les jours, même plusieurs fois par jour. Cela lui procura une sensation d’« étourdissement » et les prémices de d’une démarche « chaloupée ».
Convaincu que les pirates devaient avoir le « mal de terre » après des mois et des années en mer, Johnny observa son jeune fils qui apprenait à marcher. Sa gestuelle particulière compléta les effets du sauna. Jack Sparrow était né !

Jack Sparrow
Jack Sparrow – Pirates des Caraïbes

Faire ses courses à Carrefour avec Marilyn Manson

C’est là aussi, dans cette propriété, que sont tournés les clips des chansons “Pourtant”, Que fait la vie” et “Il y a” de Vanessa Paradis, réalisés par Johnny Depp et dont Mathias assure la direction artistique.

Toujours ici que Mathias rencontre Sophie. Nièce de la gouvernante, elle est venue faire un extra à la propriété. Elle devient sa femme.

Tant d’anecdotes se lisent sur la carte de cette propriété familiale, comme ce soir de décembre et de courses…

Je me suis retrouvé à accompagner Johnny et Marilyn Manson au Carrefour de Sainte-Maxime. Quand Marilyn Manson fait ses courses habillé comme sur une scène, tout le monde te regarde ! Mais bizarrement devant un tel look les gens faisaient presque l’impasse sur Johnny Depp.

En 20 ans de vie presque commune avec Johnny Depp, Mathias a nombre d’histoires et de souvenirs en tête, mais c’est un homme discret qui respecte la vie privée et n’en dira guère plus si ce n’est les souvenirs qui l’ont humainement touchés, à sa place de parent.

En chemin pour un rendez-vous avec Johnny, on passe devant le jardin des Tuileries où il y avait une fête foraine et là il me dit : « Tu vois, je ne pourrais jamais emmener mes enfants là. ». Que certains plaisirs simples d’un père avec ses enfants lui soient impossibles en raison de sa célébrité, cela m’a bouleversé.

Le revers de la médaille dira-t-il alors qu’il se remémore un autre souvenir, un dimanche du mois de juin. Les beaux jours à Paris. Johnny l’appelle, le couple souhaite aller se promener et profiter d’un parc avec Lily Rose.

Comme des parents qui veulent aller se promener dans un parc avec leur premier enfant. On a tourné 3 heures en voiture sans jamais réussir à s’arrêter tant il y avait trop de monde.

S’installer à Angoulême et écrire un nouveau chapitre de sa vie en famille

Cette folle aventure prend fin lors du premier confinement en 2020. Divergence de points de vues. Des chemins qui doivent se séparer. 20 ans à digérer. Envie de tourner une page. D’écrire un nouveau chapitre. Choix familial, vente de la maison, attirance pour le Sud-Ouest.

Pourquoi choisir Angoulême pour s’installer ?

Notre fille Jade adore le dessin et l’animation 2D. Pour ses études secondaires, elle a vraiment craqué sur le cursus proposé par l’école de l’Atelier à Angoulême. On a envisagé Angoulême, porté attention à la vie culturelle, regardé l’immobilier forcément. Entre le Festival du film francophone, la proximité de Bordeaux et de Paris en TGV, ça cochait toutes les cases. On a dit banco pour Angoulême. Nous avons retrouvé une douceur de vivre que je ne croyais plus possible. Et ce fut un coup de cœur familial dès la première visite, une évidence. Sincèrement, j’aime Angoulême

Mathias et sa famille sont arrivés au mois de juin, les copains sont loin, la famille manque, mais l’évidence demeure. Angoulême a accueilli leurs deux filles et sa femme fait sa première expo au Boudoir de Marguerite.

Notre rêve familial se concrétise et je peux me projeter à nouveau dans des projets personnels. Le festival du Film Francophone d’Angoulême a été pour moi une piste de départ. J’ai retrouvé Yvan Attal. Il avait travaillé avec Johnny en 2004 pour une apparition dans “Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants”. Je suis reconnaissant qu’il n’ait pas oublié mon aide pour qu’il rencontre Johnny. Nous échangeons sur des idées de projets, il est à l’écoute. Et c’est précieux.

J’ai de multiples projets. Il me tient à cœur de donner vie à un scénario que j’ai écrit et le produire d’une manière ou d’une autre. Je suis également à la recherche de co-producteurs et partenaires financiers pour un très beau projet sur lequel je travaille avec mon ami réalisateur Frédéric Talfumière.

J’aimerais aussi partager mon expérience, peut-être intervenir dans des écoles.

J’ai découvert la NEF aussi, un très bel endroit pour la nouvelle scène musicale et je me dis qu’il me reste encore beaucoup de lieux et de personnes à découvrir. Angoulême offre une belle énergie et j’ai la conviction que les rencontres et les échanges qu’elle accueille contribuent à écrire ce nouveau chapitre de ma vie professionnelle que j’ai hâte de partager avec le plus grand nombre et qui, je l’espère, pourra aussi profiter à Angoulême.

Un merci tout particulier à Dominique Besnehard et Marie-France Brière qui m’ont permis de venir au formidable Film Francophone d’Angoulême cet été, point de départ d’une nouvelle aventure qui sera, sans nul doute, aussi belle que celle vécue aux côtés de Jack Sparrow !

Encore un sacré ambassadeur d’Angoulême que vous pouvez suivre sur Instagram et Linkedin.

A propos Christophe Ribot 37 Articles
Je suis le créateur de J'aime Angoulême. Envoyez vos informations à relayer sur contact@jaime-angouleme.fr et suivez J'aime Angoulême sur les réseaux sociaux @jaimeangouleme #jaimeangouleme